La culture
populaire
du Québec

Attache ta tuque! Une virée décoiffante dans la culture québécoise

Jusqu'au 11 février 2029
Attache ta tuque! Une virée décoiffante dans la culture québécoise
Attache ta tuque! Une virée décoiffante dans la culture québécoise
Attache ta tuque! Une virée décoiffante dans la culture québécoise
Attache ta tuque! Une virée décoiffante dans la culture québécoise
Attache ta tuque! Une virée décoiffante dans la culture québécoise
Attache ta tuque! Une virée décoiffante dans la culture québécoise
Attache ta tuque! Une virée décoiffante dans la culture québécoise
Attache ta tuque! Une virée décoiffante dans la culture québécoise
Attache ta tuque! Une virée décoiffante dans la culture québécoise
Attache ta tuque! Une virée décoiffante dans la culture québécoise
Attache ta tuque! Une virée décoiffante dans la culture québécoise
Attache ta tuque! Une virée décoiffante dans la culture québécoise

Une présentation de

Partagez

Une exposition sur la culture populaire québécoise dont les thématiques de l'exposition ont été choisies selon un sondage réalisé en 2018, en partenariat avec la firme Léger, auprès de 1000 Québécois. Ce sont les sujets les plus populaires et ceux qui représentent le plus l’unicité des Québécois, selon le sondage, qui sont développés dans l'exposition: langue, gastronomie, hockey, Premières Nations, contes et légendes, ingéniosité, hiver, musique. Chaque zone est introduite par une expression typiquement québécoise et en lien avec la thématique présentée. 

L'exposition est un portrait socio-culturel du peuple québécois, présentée de façon ludique et interactive. Les Québécois en ressortiront avec un sentiment de fierté et les touristes étrangers et les nouveaux arrivants en apprendront davantage sur qui nous sommes.

L'exposition met également en vedette la riche collection ethnologique du Musée. Apportez votre téléphone intelligent ou une tablette, avec vos écouteurs personnels, pour profitez de tous les interactifs de l'exposition. 

 

La présentation de cette exposition est rendue possible grâce à la participation financière du ministère de la Culture et des Communications